CONNAISSEZ-VOUS VRAIMENT LA PÊCHE ?

LA PECHE DE LOISIR
La pêche de loisir qui rassemble 1,5 millions de pratiquants représente l’un des réseaux associatifs les mieux répartis sur le territoire national.
Son organisation, structurée à l’échelon national, départemental et local lui permet de grandes possibilités pour organiser le loisir « pêche », mais aussi protéger le milieu aquatique. Gérer le loisir pêche, protéger le patrimoine piscicole, restaurer la biodiversité ou sensibiliser les enfants et leurs parents aux écosystèmes, telles sont les missions des associations de la pêche de loisir.
Activité de pleine nature, permise à tous, la pêche de loisir est faite d’engagement pour protéger l’environnement aquatique, mais aussi de partage avec les jeunes générations.
Sentinelles au bord des rivières, les pêcheurs sont souvent les premiers à remarquer une pollution. Ils organisent de façon régulière des opérations de nettoyage des cours d’eau et des berges et participent à la surveillance des rivières grâce aux gardes assermentés.

ORGANISATION NATIONALE
La pêche de loisir c’est 3700 associations locales, les AAPPMA (Association Agrée  pour la Pêche et la Protection du Milieu Aquatique), 94 fédérations départementales, 12 associations régionales, 6 unions de bassin, 10 associations de migrateurs et une fédération nationale.

LES APPMA
 Associations implantées au niveau local, les APPMA sont les plus connues puisque c’est auprès de ces structures que les pêcheurs achètent leur carte de pêche. Ce sont elles qui détiennent les droits de pêche qu’elles louent aux propriétaires privés ou à l’état. Gérées par des bénévoles,  elles sont très impliquées dans le tissu associatif local. Elles organisent la gestion piscicole de leurs droits de pêche, surveillent les cours d’eau et luttent contre le braconnage.  Elles appliquent les plans piscicoles mis en place par leur fédération.

LES FEDERATIONS DEPARTEMENTALES
Elles épaulent les associations locales. Elles apportent la technique de gestion  des cours d’eau à travers leurs agents. Elles organisent la pêche de loisir à l’échelon départemental, des actions d’éducation à l’environnement auprès des jeunes. Elles ont mission de protéger et restaurer les milieux aquatiques. Elles gèrent la police de la pêche associative. Elles collectent les redevances reversées aux agences de l’eau.

 LES ASSOCIATIONS REGIONALES, LES UNIONS DE BASSIN ET ASSOCIATIONS MIGRATEURS
Elles ont pour mission de développer l’attractivité de la pêche au niveau régional en favorisant le tourisme halieutique. Les Unions de bassin apportent leur connaissance des  bassins hydrauliques afin de défendre les intérêts des milieux aquatiques auprès des services de l’Etat et des collectivités territoriales  
Les associations migrateurs contribuent, aux cotés des différents acteurs, à la connaissance, la gestion,  la protection et la restauration des populations de poissons migrateurs.

LA FEDERATION NATIONTALE DE LA PECHE EN FRANCE
Organe de coordination et de représentation des structures associatives de la pêche de loisir, elle a pour rôle de défendre les intérêts de la pêche en  eau douce auprès des instances nationales et internationales. Elle fixe les grandes orientations stratégiques et soutien les fédérations dans leurs missions en redistribuant, sous forme de subventions, les fonds collectés à travers la Cotisation Pêche Milieu Aquatique payée par les pêcheurs lorsqu’ils acquièrent leur carte de pêche.
 
Ce texte est issu du site de la FEDERATION NATIONALE DE LA PECHE EN FRANCE.
Pour retrouver l'intégralité de cet article, cliquez sur le lien ci-dessous: